Congo : les sages-femmes demandent les meilleures conditions de travail

Publié le
06.05.2021 à 11h54
par
journaldebrazza.com

Les membres de l’Association nationale des sages-femmes du Congo (Anasafco), se sont exprimés à l’occasion de la journée internationale de la sage-femme.

 

Le Congo de concert avec la communauté internationale a célébré la journée internationale de la sage-femme ce 05 mai 2021. A cette occasion, l’Association nationale des sages-femmes du Congo a plaidé pour l’amélioration de leurs conditions de travail mais aussi une formation de qualité au profit des sages-femmes afin qu’elles rendent des services de qualité à la population. Cela réduirait le taux de mortalité maternelle et néonatale selon les membres de cette association.


Cette année, la célébration avait pour thème : « Les chiffres parlent d’eux-mêmes : investissez dans les sages-femmes ».

« Avec 436 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes, 76 décès infantiles pour 1000 naissances vivantes, des taux d’accouchements non assistés élevés, il est plus que nécessaire de mobiliser les moyens pour mieux équiper les maternités, mieux former les sages-femmes afin de diminuer les cas de décès dus à l’accouchement », a indiqué la présidente de l’Anasafco, Marie Fanny Lolo.



Source link