Brazzaville et Kinshasa vont relancer leurs échanges commerciaux

Publié le
11.06.2021 à 16h11
par
journaldebrazza.com

Ce qui en ressort de la 22e session ordinaire de l’assemblée générale de la Commission spéciale de coopération entre Kinshasa et Brazzaville (COSPECO).

 

Les participants à la 22e session ordinaire de l’assemblée générale de la Commission spéciale de coopération entre Kinshasa et Brazzaville (COSPECO), tenue du 6 au 10 juin, ont convenu que les échanges commerciaux entre les deux capitales les plus rapprochées au monde allaient bientôt reprendre.

A en croire le maire de Brazzaville et vice-président de la COSPECO, Dieudonné Bantsimba, il est question de réfléchir sur les possibilités d’améliorer les conditions de la traversée du fleuve Congo qui sépare Brazzaville et Kinshasa, respectivement capitales de la République du Congo et de la République démocratique du Congo, et d’offrir les bonnes modalités d’embarquement et de débarquement au niveau des deux rives du fleuve.

Hormis la relance des échanges commerciaux, les experts de la COSPECO ont également planché sur les questions liées aux domaines de la santé, de la culture et de la sécurité.


« La COSPECO est restée en hibernation depuis deux ans à cause de la COVID-19. Il y a deux mois, nous avons repris des échanges avec mon collègue et frère le maire de Brazzaville Dieudonné Bantsimba. Nous avons décidé de relancer les activités de la COSPECO », a déclaré le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, président en exercice de la  .

Il a, concernant la crise sanitaire, signifié : « nous savons ce que nous devons faire en rentrant à Kinshasa. Nous allons mettre les bouchées doubles, sensibiliser davantage nos concitoyens à faire attention à cette pandémie qui ne cesse de décimer des populations de nos deux pays ».

Notons que la 23e session de l’assemblée générale de la COSPECO aura lieu en septembre prochain à Kinshasa.



Source link